fr

Examen du marché

Cet article n'est pas un avis juridique.

Identification du client en Australie

Logiciel de technologie financière

La plupart des sociétés de services financiers auront des obligations en vertu de la loi de 2006 sur le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme (loi AML/CTF) et de l'instrument réglementaire de 2007 (n° 1) sur le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme (règles de la loi AML/CTF). Les lois sur la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme (AML/CTF) s'appliquent aux organisations qui fournissent des « services spécialisés » avec des connexions en Australie. La loi AML/CTF s'applique généralement à toute entité qui exerce des activités de services financiers, de transfert d'argent ou de prêt (consommation ou entreprise) en Australie. En 2018, la loi LBC/FT a été modifiée pour prendre en charge les organisations fournissant des services de change de devises numériques. Les obligations comprennent l'enregistrement (et, dans certains cas, l'enregistrement) auprès d'AUSTRAC, la vérification préalable des clients avant de fournir des services assignés, et l'acceptation et le maintien d'un programme AML/CTF.1

Il n'y a pas d'identité numérique universellement reconnue en Australie.1

L'agence de transformation numérique du gouvernement fédéral australien construit le système d'identité numérique australien. Le système remplacera le besoin de plusieurs connexions pour un certain nombre de services gouvernementaux et fournira des politiques et des processus pour gérer le système et la technologie qui le fait fonctionner. La technologie nationale complète d'identité numérique appelée "GovPass" est divisée en quatre composants : Trusted Digital Identity Framework (TDIF), passerelle d'échange, services d'identité numérique et fournisseurs de services. TDIF exploite la plate-forme GovPass et permet aux personnes de choisir leur fournisseur d'identité et d'accéder à une gamme de services gouvernementaux, avec la possibilité d'une future intégration avec le secteur privé.1

L'identité numérique GovPass n'est actuellement utilisée que pour un nombre limité de services gouvernementaux. Cependant, des travaux sont en cours pour développer une nouvelle version de la plateforme myGov qui fonctionnera d'abord aux côtés de la plateforme existante, puis la remplacera éventuellement. Le gouvernement propose également actuellement d'étendre le TDIF pour permettre l'accès aux entreprises australiennes qui ont obtenu une pièce d'identité.1

Intégration de clients en Australie

Fintech en Australie

Fintech dans d'autres pays

Remarques
  1. https://thelawreviews.co.uk/title/the-financial-technology-law-review/australia
Offre pour les startups

Démarrage rapide pour 5 000 $

Vous pouvez lancer votre plateforme en payant 5000 $ initialement et le reste après 6 mois si votre entreprise se développe