fr

Examen du marché

Cet article n'est pas un avis juridique.

Crypto-monnaies en Inde

Logiciel de technologie financière

La blockchain et les crypto-monnaies fonctionnent actuellement en Inde dans une incertitude juridique car il n'y a pas de réglementation spécifique pour elles. En 2018, la RBI a publié une circulaire ordonnant aux entités réglementées de ne pas effectuer de transactions avec des monnaies virtuelles, de ne pas fournir de services de facilitation, de traitement ou de règlement pour les monnaies virtuelles et de mettre fin aux relations dans lesquelles ces services étaient déjà fournis. En 2020, la Cour suprême de l'Inde a annulé cette circulaire pour des motifs constitutionnels de proportionnalité, notant que la position constante de la RBI est qu'elle n'a pas interdit les monnaies virtuelles et que la RBI n'a pas été en mesure de montrer comment les entités réglementées ont subi des pertes sur le compte. leur interface avec les bureaux de change virtuels. Dans sa décision, la Cour suprême n'a pas donné sa propre opinion sur la question de savoir si les monnaies virtuelles sont interdites ou devraient l'être, mais a laissé l'examen aux régulateurs et au parlement. Après cette décision, les banques ont continué à citer la circulaire RBI pour mettre en garde les clients contre les transactions en monnaies virtuelles. Cependant, la RBI a par la suite précisé que les banques (ainsi que les processeurs de paiement, NBFC, etc.) peuvent continuer à faciliter le commerce des monnaies virtuelles, mais doivent prendre des mesures de diligence raisonnable à l'égard de la clientèle conformément aux règles et réglementations applicables.1

Les crypto-monnaies n'ont pas encore été spécifiquement traitées dans le cadre réglementaire indien sur le blanchiment d'argent. Entre-temps, l'industrie de la crypto-monnaie a formulé un code de conduite couvrant les réglementations relatives aux normes de lutte contre le blanchiment d'argent. Le Code doit être mis à jour compte tenu de la récente surveillance accrue du secteur par les régulateurs et les forces de l'ordre en raison de cas suspects de blanchiment d'argent. En ce qui concerne les problèmes liés aux transactions transfrontalières de crypto-monnaie, puisque la RBI ne l'a pas notifiée comme monnaie officielle, il sera difficile, en vertu de la loi actuelle, de déterminer si une crypto-monnaie sera une transaction de compte de capital légal ou une transaction de compte courant.1

Monnaies virtuelles en Inde

Fintech en Inde

Fintech dans d'autres pays

On vous présente

Avocats en technologie financière en Inde

Denis Polyakov

Denis Polyakov

Services juridiques complets pour les entreprises sur le droit des sociétés, le droit fiscal, la législation sur les crypto-monnaies, les activités d'investissement

Kristina Berkes

Kristina Berkes

Participation en tant qu'avocat dans des fonds de capital-risque d'investissement, réalisation d'opérations de fusion-acquisition dans le domaine de l'informatique, support pour iGaming et actifs commerciaux

Remarques
  1. https://thelawreviews.co.uk/title/the-financial-technology-law-review/india
Offre pour les startups

Démarrage rapide pour 5 000 $

Vous pouvez lancer votre plateforme en payant 5000 $ initialement et le reste après 6 mois si votre entreprise se développe